Depuis 170 ans, la fanfare d’Hotton «travaille» sa musique joyeusement

En 1852, la fanfare des « Joyeux travailleurs » d’Hotton faisait résonner ses premières notes. Que de musique interprétée depuis par des générations de musiciens.

Julien Bil
 La fanfare hottonnaise des «Joyeux travailleurs» lors d’une prestation au kiosque, au bord de l’Ourthe, l’un des endroits emblématiques de la commune.
La fanfare hottonnaise des «Joyeux travailleurs» lors d’une prestation au kiosque, au bord de l’Ourthe, l’un des endroits emblématiques de la commune. ©- Fanfare hotton

C’est donc en 1852 que Simeon Sosson, instituteur à Hotton, réunit quelques musiciens au sein de son école. La fanfare des "Joyeux Travailleurs" d’Hotton était née. ""Joyeux Travailleurs" car la fanfare comptait beaucoup d’indépendants lors de sa création" , subodorent aujourd’hui ses membres. Qui eut cru que 170 ans plus tard, la fanfare hottonnaise ferait toujours résonner sa musique festive et populaire sur les bords de l’Ourthe?