Le dernier tambour major de la province

Bien que n’ayant jamais joué d’aucun instrument, Alain Demelenne a présidé aux destinées de la fanfare durant 40 ans. Cependant, il était toujours présent aux différentes manifestations puisqu’il précédait ses musiciens en tant que tambour major.

R.E.
Le dernier tambour major de la province
Ivan Franchimont, à gauche, succède à Alain Demelenne, à droite, à la présidence de la fanfare royale Les Joyeux Travailleurs. ©EdA

C’est en 1977 qu’il a succédé au président de l’époque qui avait 65 ans et voulait se retirer. À cette époque, la fanfare comptait seulement une dizaine de membres. Avec l’arrivée de Jo Stof comme chef de musique vers 1990, la fanfare a pris son essor, le comité a été rénové, on a investi dans les instruments et les costumes.