Un LaSemo bouillant sur l'île de l'Oneux

Le festival LaSemo, troisième du nom, a vécu. 15 000 festivaliers sont venus pour participer à ce rendez-vous désormais phare de l'été.

J.B.
Un LaSemo bouillant sur l'île de l'Oneux
Festival LaSemo à Hotton ©EdA Julien BIL

Cette année encore, les festivaliers sont venus de partout pour participer à cette troisième édition du Festival Lasemo. Mais, pour beaucoup, la voiture est bien souvent restée au garage. Les organisateurs ont fait un effort important sur l'aspect mobilité. C'est ainsi que beaucoup sont arrivés à pied, à vélo, en transports en commun, en covoiturage ou bien encore en char à banc. Sur le site, le message écologique était une nouvelle fois bien visible et le village associatif a prodigué une foule de conseils au fil de ce week-end caniculaire. Il faisait en effet très chaud et très « show » sur l'île de l'Oneux, qu'on aurait dite transformée en plage de Copacabana. Si la chaleur était bien présente, les petits bobos inhérents à ce genre de température n'ont pas eu courts à Hotton. Il est vrai que les pompiers de Marche, bien inspiré ont souvent mis leur matériel pour arroser ou désaltérer les festivaliers.

Mais le festival LaSemo, outre son aspect écologique et sensibilisateur, révèle aussi une affiche musicale de grande qualité. Durant trois jours, c'est la crème de la musique pop-rock et festive qui se réunit sur la grande scène. Vendredi, l'ambiance est montée Crescendo grâce à la sensation belge du moment « Lucy Lucy ! », mais aussi aux Français de Luke qui, toutes guitares dehors, ont interprété leurs meilleurs titres, dont quelques-uns issus du dernier « D'autre part ». Soirée tout en contraste ensuite entre la fanfare festive des Blérots de Ravel et les atmosphères sombre de Chris Corner et son projet IAMX.

Samedi, Puggy, La Ruda et Sharko ont dynamisé l'après-midi avant que la douce An Pierlé et l'électro de Vive la fête ne mettent tout le monde d'accord. La programmation du dimanche se voulait plus festive avec des groupes de la trempe de Babylon Circus, Les Hurlements d'Léo ou encore Balimurphy.

Notons aussi les découvertes réalisées sur la scène coup de coeur. On aura ainsi découvert entre autres Lemon Straw, Syd Matters ou le brumeux Matt Eliott.