Samuel Petit après Durbuy – Habay (vidéo): « Difficile d’en vouloir à mes joueurs »

Samuel Petit avoue que le fait que Durbuy aligne des joueurs non-qualifiés a joué sur l’état d’esprit.

J.R.; M.Gol.

Habay-la-Neuve a remporté sa rencontre de retard face à Durbuy mercredi soir (1-2). Une rencontre durant laquelle Durbuy alignait quatre récents transfuges qui n’étaient pas affiliés lors de la date prévue pour cette joute.

"Je suis content qu’on sorte sans blessé, ni carton, note Samuel Petit, le coach d’Habay. C’était le plus important. Sur la prestation, elle était en demi-teinte, on n’a pas été bons. Il y a eu beaucoup de mouvements dans l’équipe et des jeunes qui ont eu leur chance. Ils ont compris la différence entre l’équipe A et l’équipe B. Le jeune Poncin méritait de jouer. Il a été humble, il a reconnu que cela allait vite. C’est compliqué d’en vouloir à mes joueurs qui savent que Durbuy aligne des joueurs non-qualifiés et il y avait Marloie, qu’on affronte samedi, dans la tête. Notre chance, c’est d’avoir pu faire tourner. François Reyter est le seul élément qui a joué les deux matchs complets. Le titre ? Non, le mot n’est pas encore dans mon discours. On verra peut-être après le match de samedi face à une belle équipe de Marloie. Mais Rochefort ne boxe pas dans la même cour que nous. Le tour final reste une ambition, oui."

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...