La récolte des sacs bleus a commencé: «La messagerie est saturée mais la population a admis le changement»

Depuis lundi, il est interdit de décharger des déchets PMC dans les recyparcs. Le ramassage en porte à porte a débuté calmement.

Christian VAN HERCK
La récolte des sacs bleus a commencé: «La messagerie est saturée mais la population a admis le changement»
Pierre Collignon, directeur de la logistique à Idélux-Environnement et Marie-Noëlle Minet, chargée de communication, sont sur la brèche des sacs bleus. ©ÉdA

Ce lundi, les onze camions d’Idélux-environnement, chargés de la récolte des «sacs bleus» de PMC (plastiques, métaux, cartons) ont débuté leur ballet dans les 55 communes concernées (les 44 de la province de Luxembourg et les 11 liégeoises associées). Un passage tous les 15 jours et des camions, avec un chauffeur et un ou deux chargeurs (au total une équipe de 32 personnes), qui sillonnent méthodiquement les rues des villes et villages, de porte à porte. Depuis lundi, les citoyens n’ont plus d’autres choix que de déposer leurs déchets PMC devant leur porte, de 20 h la veille du passage au lendemain 6 h. Les dépôts de ces déchets dans les recyparcs sont définitivement interdits