Une première vente internationale pour des oeuvres de Raty et Barthélemy

Guy Gilquin, vous êtes le biographe de Raty et grand spécialiste de son œuvre. Que penser de la vente de ces toiles au Gd-Duché?

D.Z.

Le lot 361, «Vallée de l’Ardenne», est un tableau très intéressant parce que Raty a rarement peint de vastes paysages. Le lot 362, «Vue de village», est plus dans le style qu’on lui connaît, avec ses larges touches vigoureuses et sa composition originale. Ces tableaux datent de la période «de la maturité», entre 1930 et fin des années 50. Cette vente en ligne est très importante pour nos deux artistes. Car il s’agit d’une vente internationale (catalogue en ligne aussi chez Drouot, Paris). C’est la première fois, je pense, que leurs œuvres vont être mises aux enchères à l’international.