«Je ne serais pas surpris qu’on construise une tour de 2 km de haut»

Jean-Marie Cremer, si vous deviez ressortir de vos souvenirs, celui qui vous a particulièrement marqué, que privilégieriez-vous?

«Je ne serais pas surpris qu’on construise une tour de 2 km de haut»
Jean-Marie Cremer, de Gouvy au Bosphore en passant par le viaduc de Millau. ©ÉdA

Sans aucune contestation, la réalisation du viaduc de Millau, qui a tellement contribué à la notoriété internationale de notre bureau. L’ouvrage exceptionnel (NDLR: un viaduc de 2 460 mètres, de 50 000 tonnes d’acier, à 280 mètres au-dessus du Tarn, dans des conditions géographiques et climatiques extrêmement sévères), d’une ampleur sans précédent, d’une complexité inédite a provoqué dans nos équipes un stress énorme et une satisfaction incommensurable.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...