Freylange veut corriger le tir Freylange Meix/Virton Ce soir 20 h

Battus 1-0 à Bastogne dimanche, les Freylangeois nourrissent quelques regrets. « On est passé à côté de quelque chose, estime Jean-Lou Michel. Le nul aurait été mérité. On a fait quasi jeu égal au niveau des occasions. Mais les gars ont manqué de sang-froid devant le but. » Un problème qui n'est pas neuf pour les banlieusards arlonais, dont la priorité est défensive en ce début de saison. « Actuellement, on met en place notre système défensif, précise le coach. On passera ensuite à l'attaque. Pour l'instant, je n'ai pas une équipe conquérante dans le jeu. Je n'ai pas une équipe qui peut dérouler. » En face, Meix connaît quelques soucis d'effectif, mais Jean-Lou Michel ne regarde pas dans l'assiette du voisin. « S'il manque des individualités à Meix, ce sera un avantage pour nous, mais les remplaçants voudront montrer quelque chose. Et Meix a une petite maturité au niveau de la P1 que nous n'avons pas. » Avec trois matches à domicile en douze jours, contre Meix, Sart et Oppagne, (et un déplacement à Montleban mercredi prochain), c'est le moment de décoller pour les Freylangeois.

En coupe de la province, le 7 août, Meix s'était imposé 0-4 à Freylange. Petite précision, toutefois, le Freylangeois Fabian Brigode se mariait la veille. « Ça va être un autre match, prévient Abdel El Abar. Ils seront motivés, ils vont nous attendre. Et je trouve que Freylange est une équipe qui joue bien au foot. Pour nous, la donne a encore changé avec l'absence de Leclercq, voire aussi de Dulieu. » J.-M. P.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...