Deux K.-O. d'entrée

1ère journée Ce championnat ne se résumerait-il pas en une promenade de santé du nouveau club arlonais ? Voilà une question entendue à maintes reprises tout au long du week-end. Les Mormontois ont en effet réussi à ramener une unité de ce débat au sommet. Un point flatté sans doute, car le Racing a été mis sous pression tout au long du second acte, mais a surtout trouvé la force de réagir et de revenir grâce au premier but à ce niveau de Romain Leboutte, l'ex-goleador d'Érezée.

En cette journée de rentrée, plusieurs buteurs ont d'ailleurs déjà marqué les esprits. Kévin Gisquet, l'ex-Habaysien, auteur de deux buts et de deux passes décisives pour le compte de Longlier, partage la vedette avec Simon De Bona et Jérôme Clément, qui ont fait exploser les défenses de Martelange et de Florenville. Ces deux écuries ont encaissé la bagatelle de onze buts à elles deux respectivement devant Oppagne et à Montleban. Deux gifles pareilles exigent une révolte au plus tôt. Un tel laxisme fait toutefois craindre le pire, en tout cas dans le chef d'Alain Lamotte, le cornac de Florenville.

Un bon conseil : que les Florentins prennent exemple sur Longlier qui a gommé de maîtresse manière sa défaite en coupe. Les protégés de Jean-Luc Manand sont d'ailleurs les seuls néo-promus à repartir avec le pactole. Pour tous les observateurs, Freylange et Bouillon, battus sur un score Arsenal, méritaient toutefois de repartir avec une unité.

Meix-devant-Virton et Vaux-Noville, souvent cités parmi les outsiders, eux aussi, n'ont pas tiré profit du partage entre les deux cadors.

Mais tous les regards sont déjà portés sur après-demain et cette seconde journée de compétition qui verra Mormont se déplacer cette fois à Vaux-Noville. Martelange, lui, ira en appel, toujours Im Wohr, face à... Montleban et ses artificiers. Florenville retrouve déjà le FCJLA et Sart ira en découdre à Oppagne. F. C.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...