Ortho et Bovigny ambitieux

Grâce à quelques transferts bien dosés, Bovigny et Ortho espèrent rejoindre les ténors de la série et devenir les révélations de la saison.

Thierry Lefevre

Même si la série comptera un grand nombre de gros calibres, Bovigny compte aussi jouer les premiers rôles, s'appuyant sur l'arrivée de quelques éléments supplémentaires. Par ailleurs, Clément Lommers retrouvera sa place entre les perches.

« Je peux compter sur un groupe homogène,
se félicite le coach Michaël Dourte. J'ai plus de solutions dans le groupe. Sans disposer d'un réel attaquant de pointe, je peux néanmoins compter sur des solutions offensives. Le championnat sera encore plus difficile que l'an dernier. Ce n'est pas plus mal ; cela donne des bons matches. »

Bérismenil continue, pour sa part, à jouer la carte de la reconstruction « avec beaucoup de jeunes et donc beaucoup de fougue à canaliser », explique Johann Muller qui coachera l'équipe en binôme avec Olivier Prévot. « L'arrivée de ce dernier fait beaucoup dans l'esprit de corps qui anime à présent l'équipe, poursuit-il. Le reste devrait suivre à présent Nous pouvons compter sur sept transferts pour combler le départ de deux joueurs, mais remplacer un numéro dix et un attaquant, ce n'est jamais évident. On est très content de la préparation, mais il faudra avant tout être prêt pour le championnat. »

Ortho a également réalisé quelques transferts importants et aspire à se rapprocher du premier rang. Il devra composer avec le départ de Kosic. « Nous disposons de solutions et nous jouerons différemment, avoue le coach Alain Leemans. Les renforts dans l'entrejeu et devant devraient nous permettre de poser le jeu. Notre terrain, qui fait peur à beaucoup, ne sera donc pas spécialement un avantage pour nous même si nous le connaissons bien. »

Du côté de Bra, le joueur-entraîneur John Gaspard, actuellement blessé, espère aussi se hisser un peu plus haut dans le tableau. « Il y a beaucoup de nouveaux à intégrer, lance-t-il. Nous avons réalisé des transferts dans toutes les lignes, des joueurs régionaux qui se fondent bien dans le groupe et que l'on ne doit pas payer. Cela met une bonne ambiance dans le groupe. Ils possèdent une mentalité extraordinaire. Grâce à cela, on peut faire de bonnes choses. »

Regné sort d'une saison délicate et compte bien ne plus connaître cette situation. « Je peux compter sur 19 joueurs plutôt que 14 et 2 gardiens l'an dernier, se félicite le coach Michel Solheid. J'ai à ma disposition beaucoup de jeunes encadrés par Dimitri Censier et Olivier Lesenfants. Des jeunes qui n'ont pas encore eu leur chance en équipe fanion et habitent à 2 km à la ronde. Je suis content de voir que ça bouge. »

Odeigne a également vécu une saison difficile l'an dernier. Quelques renforts dans tous les secteurs devraient lui permettre de montrer un nouveau visage, mais il sera toujours bien délicat de mettre au tapis des ténors. D'autant qu'il subsiste des incertitudes. « La préparation est délicate à cause des absences, mais j'ose espérer qu'il ne s'agit que de vacances, précise le coach Émile Monfort. On a des joueurs de talent dans le noyau. Mais il faudra montrer une autre motivation durant la saison. »

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...