Le projet de parc éolien fait du vent à Gouvy

La construction d'un parc éolien divise la majorité de l'opposition au conseil. La minorité est défavorable au site de Gouvy-Halconreux.

Pierre KOEUNE

Lors de la séance de mercredi, un point a particulièrement été débattu. Alors qu'il s'agissait au départ de voter quant à l'autorisation d'utiliser des voiries communales pour le projet de construction d'un parc éolien à Gouvy-Halconreux, les conseillers ont quelque peu « débordé » sur le sujet. Notamment la minorité et Guy Andrieu qui remettent en cause la pertinence du site sur lequel le projet devrait aboutir. Il existe en réalité sept sites susceptibles d'accueillir de tel projet sur le territoire communal, et d'après Guy Andrieu « les responsables semblent privilégier le projet Ecopex-Halconreux ». Mais pour lui, ce site entre les deux zones les plus habitées de la commune, Gouvy et Bovigny-Courtil, n'est pas opportun. Celui de Steinbach, où les cinq éoliennes jouxteraient celles du futur parc Luxembourgeois causerait moins de dommages d'un point de vue paysage. Celui de Montleban, lui, semblerait diminuer les nuisances sonores. Quelque peu énervé, le bourgmestre répond : « On peut tout remettre en cause. Sur la commune de Gouvy, nous souhaitons un ou deux parcs éoliens, et j'ai envie de dire que le meilleur gagne. Nous ne privilégions rien, puisque ce sont des bureaux indépendants qui réalisent les études d'incidences. » Willy Léonard, lui aussi membre de la minorité, profite du débat pour insister sur le fait qu'une réflexion doit être menée, « car les promoteurs de ce type de budget touchent des bénéfices colossaux, alors que les communes qui les accueillent touchent, elles, des peccadilles. » « Il n'y aura pas de collaboration » Et par rapport à d'éventuels regroupements avec d'autres communes, André Hubert balaie d'un revers : « Il n'y aura pas de collaboration. Alors que des choses se mettaient en place, on a proposé il y a un an de travailler avec d'autres. Ils n'ont pas voulu. Maintenant on travaillera seul. »

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...