Dans la sphère privée du roi : «Sire, surtout faites comme si je n’étais pas là»: les photos d’Olivier Polet

Le photographe de Fontenoille (Florenville), Olivier Polet, navigue entre grands reportages, intimité royale et publications de grande qualité. Un homme qui se fait caméléon tant dans les strass que dans les mines.

Anne-Sophie GEROUVILLE

Qu’il capture avec son appareil photo le roi, la reine, leur famille, les enfants vivant dans des campings ou des garimpeiros (les chercheurs d’or) travaillant sept jours sur sept dans des mines de diamants du lever au coucher du soleil, la poésie d’Olivier Polet transforme chacun de ces instants en images touchantes, bouleversantes, proche de la peinture quelque fois.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...