Emy Lamort, aussi forte en athlé qu'en dictée

Moins d’un an après son premier triple-saut, Émy Lamort est déjà championne nationale. Il y a quatre ans, elle avait remporté la dictée du Balfroid.

D.J.
Emy Lamort, aussi forte en athlé qu'en dictée
Émy Lamort a émergé à son 6e essai samedi, à Gand. ©johnny de ceulaerde

Un sixième essai de rêve, plutôt inattendu, après un concours où elle avait plafonné jusque-là à 11,04 m et à 1 cm de son record. En retombant à 11,30 m sur sa dernière tentative, après avoir mordu sur les deux précédentes, Emy Lamort a mis tout le monde d'accord le week-end dernier, pour décrocher son premier titre national, en scolaires. Un dénouement un peu dingue, quand on y pense, puisque l'athlète de l'AC Dampicourt a ainsi amélioré d'un seul coup son record au triple-saut de 25 cm. Malgré une prise de risques réduite à sa plus simple expression. "Comme j'avais mordu juste avant, j'ai voulu assurer, commente la citoyenne de Vance. Je crois que je n'ai même pas touché la planche. Mais j'étais relâchée parce que je n'avais plus rien à perdre."