Tout bénéfice pour Étalle et Fouches

Tontelange 0 - Rachecourt 2 Bon match entre deux révélations de la saison. Les Rachecourtois profitant de cette victoire pour s'immiscer dans le top 5. Pourtant, les Spurs débutent bien les débats et se montrent dangereux via Maquel et Girs. Le temps pour Rachecourt de trouver ses marques et de réagir par une tête de Pirson bien détournée par Sainthuille. profitant d'une double perte de balle locale, Pirson combine avec C. Kolp, vers la demi-heure, avant de décocher un obus imparable des vingt mètres (0-1). Avant le repos, les visités tentent stérilement d'égaliser. La deuxième mi-temps est nettement plus prolifique en occasions avec des rouges plus vifs dans l'entrejeu. Tout d'abord, durant le quart d'heure de reprise, Sainthuille doit s'interposer brillamment sur des tentatives de Boelen, Kolp et Richard. À la 65', Donatien pivote et sa frappe décroisée heurte le piquet du dernier rempart des Bleus. Tontelange se montre pour sa part menaçant sur phases arrêtées. Sur l'une d'elles, Lambeaux voit sa tête détournée sur la transversale par Gérouville. Ensuite, c'est Pavlovic, idéalement placé, qui ne peut reprendre correctement une longue rentrée en touche de Maquel. Assez logiquement, C. Kolp libère définitivement les siens sur un coup franc magistral des trente mètres (0-2).

Tout bénéfice pour Étalle et Fouches
12774508 ©© EDA

Waltzing 7 - Baranzy 0

Score sans appel! Très vite, Macoir entame les hostilités (1-0). Avant le repos, K. Lottin (2-0) et Beroudiaux (3-0) tuent tout suspense. Il faut ensuite attendre la 68' pour voir Gonzalez réactiver le marquoir (4-0). Dans la foulée, K. Lottin récidive (5-0), puis Guiot y va de son petit but (6-0). En fin de partie, Lambetrt clôture la série (7-0).

Étalle 6 - Torgny 1

Victoire importante des Satabulois qui s'isolent un peu plus en tête! À la 30', T. Bouvy déflore la marque (1-0). Joie de courte durée, puisque Gillet égalise la minute suivante (1-1). Heureusement, Dasnoy sort de sa torpeur avant le café (2-1). Vers l'heure de jeu, Sanem profite d'une hésitation défensive visiteuse (3-1). La messe est dite tandis que Gillardin (4-1), T. Bouvy (5-1) et Tholl (6-1) enfoncent le clou dans les dix dernières minutes.

Mussy 3 - Halanzy 3«J'estime que nous avons été volés par un arbitrage indigne», s'insurge Bernard Trebossen, le correspondant des Cabus. Pourtant, Tiba (1-0) et Labarbe (2-0) offrent un avantage de deux buts mérité aux gars de Damir Miocev avant la pause. À la 55', Holthzeimer transforme un penalty pour tripler la mise (3-0). Cinq minutes plus tard, Thomas réduit le score (3-1) avant que Rensonnet ne se fasse exclure sévèrement. À la 62', J. Contant s'impose de la tête (3-2). Maire frappe alors un coup franc sur le piquet et Mussy ne peut refaire le break. Et, ce qui devait arriver arriva lorsque I. Contant, à dix minutes du terme, trompe Catot des vingt mètres (3-3). Signalons aussi l'exclusion de J. Contant.

Signeulx 1 - Fouches 4 Les joueurs locaux font douter Fouches pendant une demi-heure puis les blessures conjuguées de Bonnet et Delime désorganisent Signeulx. Ce dont profite Dalcanale pour retrouver, enfin, le chemin des filets avant la première rentrée aux vestiaires (0-1). On rejoue depuis trois minutes lorsque Petit secoue les filets de loin (1-1). La joie visitée est rapidement coupée par J. Goffinet (1-2). En fin de match, Turbang (1-3) et J. Goffinet (1-4) assurent le succès fouchois.

Meix-le-Tige 1 - Sainte-Marie 2

Certes Van Leuven (1-0), un junior local, donne l'avance aux Méchois durant la période initiale, Sainte-Marie a su retourner la situation au cours du second volet. En effet, Conrotte (1-1) et Amari (1-2) unissent leurs efforts afin d'offrir trois unités aux visiteurs.

Auetlbas 2 - Toernich 2

Les joueurs locaux galvaudent beaucoup d'opportunités en début de rencontre. Par contre, en face, Schandeler se montre nettement plus efficace sur un envoi lointain à la 29' (0-1). Malgré une domination constante, les visités doivent cependant attendre un coup franc de Prieur pour revenir méritoirement à égalité (1-1 à la 62'). Les Blanc et Vert poussent tant et plus, avec Roussel à la délivrance (2-1). Toutefois, c'est sans compter sur l'opiniâtreté des Rouches, et plus précisément de Schandeler dont l'envoi des trente mètres fait mouche (2-2).