Loïc Pirot a joué la prudence

La BMW M-Cup, une catégorie, comme l’indique son nom, composée uniquement de bolides de la marque allemande. Très appréciée des spectateurs pour son côté spectaculaire, elle réunit cette saison une dizaine d’équipages, dont une majorité de Néerlandophones.

J. P.
Loïc Pirot a joué la prudence
Loïc Pirot et Jean-Baptiste Bodet ont choisi de jouer les points. ©ÉdA

Parmi les rares Wallons, le Villançois Loïc Pirot et son copilote Jean-Baptiste Bodet. Quatrième à l'issue de la saison 2021, le duo a revu ses ambitions à la hausse et espère tout au moins le podium cette saison. C'est par une place au pied de celui-ci que s'est clôturé le premier rendez-vous à l'Haspengouw. Ce dernier week-end, Loïc espérait bien profiter de la seconde des six manches et de sa connaissance du terrain pour au moins jouer la victoire. Les trois premières spéciales sont d'ailleurs très prometteuses puisqu'il les termine en tête, mais avec un faible avantage sur Kessel. "Nous avons attaqué fort dès le début, ce qui nous a permis de compter une avance confortable sur notre rival allemand, explique Loïc qui prenait samedi le départ de son 50e rallye. Nous avons abordé la 2e boucle de manière prudente en pensant assurer. Je me suis calmé, mais je ne savais pas que notre principal concurrent allait bénéficier d'un temps forfaitaire qui allait l'avantager."