Oppagne n’a presque plus droit à l’erreur

Dans la course au maintien et face à un concurrent direct, les Coalisés ont grillé un joker. Il leur reste neuf matchs pour sauver leur peau. Oppagne - Wanze : 1 - 3

Jo pétron
Oppagne n’a presque plus droit à l’erreur
Jordy Jadot et Oppagne sont plutôt mal embarqués dans la course au maintien. ©ÉdA – 501927660657

Il n’était pas encore question du match de la dernière chance, mais ce duel entre mal lotis revêtait déjà une importance capitale. Nets vainqueurs à l’aller, les hommes de Jean-Yves Mercenier s’en retournent encore avec la totalité de l’enjeu grâce à un réalisme qui a une fois de plus fait défaut dans le camp d’en face. Ce nouveau revers plonge encore un peu plus les hommes de Valère Lamy dans le doute, eux qui n’ont plus connu la victoire depuis neuf rencontres et qui voient leur adversaire du jour les dépasser au classement. La récupération sur tapis vert des trois unités à la suite de la plainte contre Jodoigne avait reboosté le moral des troupes. Restait à enchaîner face à Wanze. Pour aborder ce débat, Valère Lamy peut compter sur les retours d’Axel Renard et Jérôme Jadot, Absent depuis un long moment, ce dernier est aligné dans l’axe de la défense. Oppagne entame bien la partie et met son adversaire sous pression. La première occasion survient quand un long dégagement de Delmé surprend la défense et permet à Renard de se présenter en bonne position avant de frapper du mauvais côté du montant. Wanze se montre peu dangereux et ce n’est pas une timide tentative de Moulin qui mettra la cage de Delmé en réelle difficulté.