L'épicerie l’Epicaro a ouvert à Érezée : la crème, le beurre et le sourire

L’endroit est chaleureux, bien achalandé de produits locaux et de terroir, d’idées cadeaux, de cosmétiques nature et la commerçante tout sourire!

V Renard
L'épicerie l’Epicaro a ouvert à Érezée : la crème, le beurre et le sourire
Caroline Van Brussel, une entrepreneuse engagée. ©ÉdA

Caroline Van Brussel est employée de banque, mais depuis quelques années déjà, une envie la titillait, celle d'ouvrir son propre commerce. À 40 ans, en plein confinement, elle décide donc de prendre le taureau par les cornes et, à côté de son temps partiel à la banque, se lance dans l'aventure: "Il fallait que ça bouge. Pendant le confinement, j'ai d'abord suivi une formation avec "GOW entreprendre" pour définir mon projet. Au mois de juillet 2021, je visitais le bâtiment et le 9 octobre, l'Epicaro ouvrait ses portes". Le moins qu'on puisse dire, c'est que, quand Caro prend une décision, ça ne lésine pas! Est-ce un signe si son épicerie ouvre dans le bâtiment où ses parents tenaient une boulangerie il y a 38 ans, est-ce un signe si ce même local était en location au moment où elle en cherchait un? Peut-être. Ce qui est sûr, c'est qu'elle voulait revenir à Erezée pour ce commerce à qui elle a donné une âme chaleureuse au lieu. À l'Epicaro, on trouve de tout et on met un point d'honneur à ne pas proposer des produits en concurrence avec les commerces voisins. On se veut complémentaire. La liste des producteurs locaux est longue et il serait dommage d'en exclure dans cet article. La porte leur est grande ouverte en tout cas et si vous ne trouvez pas votre bonheur, Caro cherchera une solution. Mais ce qui est sûr c'est qu'elle ne vous vendra pas n'importe quoi et préférera ne rien vous vendre que de sacrifier ses valeurs.