Erezée: empoignade autour des déchets

Débat autour des déchets. La minorité regrette l’absence de la commission promise. Pour l’échevin Daniel Dumont, la main est chez Idelux.

Jean-Michel Bodelet
Erezée: empoignade autour des déchets
Prestation de serment, ce jeudi au conseil, pour Thomsine Ponsard. ©ÉdA

L'analyse émane de l'échevin Daniel Dumont: «C'est à Idelux qu'il faut le dire, il ne faut pas hésiter à parler aux AG. Lorsque nous leur avons remis le service, il nous coûtait 170 000€. Aujourd'hui, ce montant est de 400 000€. C'est 200% en 15 ans. Ils ont la main! Il faudra à un moment qu'ils gèlent leur chiffre d'affaires.» Cette position s'inscrit dans un débat sur les déchets, jeudi au conseil. L'échevine Bénédicte Wathy note que le taux lié au coût vérité est de 108%, ce qui, constate-t-elle: «Est dans la légalité.» Parallèlement, la taxe liée aux déchets est débattue. Du côté de la minorité, Jean-François Collin annonce la couleur: son groupe s'abstiendra. Motivation de ce vote? Une commission promise l'année dernière pour analyser ladite taxe devait se réunir. Ce ne fut pas le cas: «Il y a eu un an pour réfléchir aux modalités de cette taxe», souligne-t-il. L'échevine Bénédicte Wathy argue que l'intercommunale a «pris du temps».