Le bronze pour Olivier Collard en D4

Sa dernière apparition avec sa Mitsubishi EvoX remontait à août de l’année dernière au rallye de la Famenne. C’est donc quelques mois plus tard que le citoyen de Marenne (Hotton) se retrouvait au volant d’une monture qui lui a déjà donné tant de satisfactions.

J. P.
Le bronze pour Olivier Collard en D4
Il visait le podium, Olivier Collard le décroche avec brio. ©ÉdA

Face à une rude concurrence, emmenée par le futur vainqueur Reynvoet (Fabia R5), Serderidis et Matton (Citroën DS3 WRC) ou Zimmer (Porsche), Olivier Collard savait qu'il lui serait difficile, voire impossible, de viser mieux que la 3e marche du podium de la division 4. «La pluie aurait pu m'aider, elle aurait nivelé la différence de puissance, mais les conditions sèches étaient avantageuses pour mes adversaires qui disposaient de voitures nettement plus modernes, notamment au niveau du châssis, que la mienne, explique celui qui n'en réussit pas moins à devancer la DS3 WRC de l'ex-boss de Citroën sports en championnat du monde, Yves Matton. C'est une belle satisfaction de l'avoir laissé derrière moi, avec une auto qui n'a rien à voir avec une WRC.»