Olivier Collard étonnant d’aisance

Le Hottonais rêvait d’un top 5 final. Il termine quatrième pour sa première expérience dans la catégorie R5.

Joseph PETRON
Olivier Collard étonnant d’aisance
Une belle première pour Olivier Collard et Nathalie Borlon et un résultat au-delà de leurs espérances. ©ÉdA

Pour prendre part à cette 35e édition du rallye de Wallonie, Olivier Collard avait décidé de laisser au garage sa Mitsubishi Lancer EvoX qu’il a coutume d’appeler son «vieux taxi japonais». Afin de pouvoir jouer un rôle en vue au général, notre homme jette son dévolu sur une Fabia R5, l’arme absolue actuellement. Une toute première que le Hottonais décide d’aborder de manière prudente d’autant que les quelques kilomètres d’essai lors de la spéciale test du jeudi n’auront pas suffi pour apprivoiser sa nouvelle monture. Prudent lors des deux passages sur le site de la Citadelle vendredi, il ne tarde pas dès la première spéciale du samedi (longue de 23 kilomètres) à afficher sa rapide faculté d’adaptation. Il signe en effet le quatrième chrono dans ce secteur que beaucoup considèrent comme un véritable juge de paix.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.