«Ardennais»: le dernier d’Yvan Jacques

Dimanche, Érezée accueillait le congrès national des Chasseurs ardennais. Le dernier du colonel e.r. Yvan Jacques en tant que président.

Jean-Michel Bodelet

Avec ses 3 167 membres, dont une cinquantaine d'anciens combattants, la Fraternelle royale des Chasseurs ardennais est la plus importante association d'unité militaire de notre pays. Cette fraternelle organisait, ce dimanche, son congrès national dans notre province, à Érezée. Un congrès, le 73e du nom, qui restera dans les annales comme étant le dernier présidé par le colonel BEM e.r. Yvan Jacques. Après plus de dix ans passés à la tête de ce qui est une véritable institution, le colonel Jacques a, en effet, décidé de passer le flambeau. Pour son dernier congrès en tant que président, l'officier lance d'emblée: «J'aime ce terme de fraternelle, préféré à celui d'amicale. Dans fraternelle, il y a le mot frère. Nous sommes une famille, une famille dans les moments de joie et dans les moments de douleur, où nous nous serons les coudes.»