Durbuy manquait simplement d’envie

L’occasion était bellede se faire plaisir, mais les Durbuysiens n’ont jamais su bousculer leur adversaire déjà condamné à la relégation. Durbuy - Sprimont : 1 - 1

Joseph PETRON
Durbuy manquait simplement d’envie
Jordy Jadot a marqué à Ciney (photo d’archives) ©ÉdA

Manque d'envie, certainement. «Manque de respect surtout», se désole le président durbuysien Pol Tintin. Avec la venue de Sprimont et le déplacement la semaine prochaine à Ciney, Durbuy avait la possibilité de terminer sa première saison en D2 sur une note très positive, d'autant que cette première expérience à ce niveau est d'ores et déjà une belle réussite. Certains ont-ils déjà la tête ailleurs? C'est possible, mais il est clair que la troupe d'Hervé Houlmont n'a pas, sur ce coup-ci, affiché la mentalité nécessaire pour l'emporter. Et cela s'est senti dès le début de la partie. Jamais les Durbuysiens n'ont imprimé un rythme soutenu aux échanges. Un état d'esprit dommageable aussi pour tous ceux qui se décarcassent en coulisses pour faire vivre le club. Si ce n'est le but de Wanderson au quart d'heure ou un essai de Jérôme Jadot, les Durbuysiens ne s'approchent que très rarement du but du jeune Flagothier en première période. Et personne ne criera au scandale quand tombera l'égalisation sprimontoise peu après la demi-heure.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.