Gérard ne veut plus refuser les soupers

Si les matches de foot duraient 85 minutes, Érezée n’aurait pas pris un point durant ce week-end pascal. Mais voilà, les matches se jouent en 90 minutes et les hommes de José Bonjean ont décroché quatre unités.

L. M.

Après un but dans les arrêts de jeu face à Chaumont, Érezée en a planté deux dans les cinq dernières minutes contre Nothomb. «La preuve que physiquement, nous sommes dans le bon. Et que mentalement, nous ne lâchons pas, indique Guillaume Gérard. Après, ce sont des points décrochés en fin de match, mais nous ne les volons pas. Contre Nothomb, cela doit être 3-0 à la pause. Nothomb a tiré deux fois au but. Contre Chaumont, nous aurions aussi pu marquer plus tôt dans la partie. On se fait peur inutilement. C’était déjà le cas à La Roche où nous égalisons assez tardivement.»

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.