Laurent Mottet était bien réveillé

Au volant de sa Peugeot 306 et copiloté par son épouse Catherine, Laurent Mottet a fait le trou dès la première boucle pour s’imposer en D 1-2-3.

Joseph PETRON
Laurent Mottet était bien réveillé
La dernière victoire de Laurent Mottet remontait à octobre dernier à Jalhay. ©ÉdA

L'an passé à pareille époque Dimitri Pirot avait inscrit son nom au palmarès de la première édition de l'épreuve organisée par le CMP Chiny. Au volant de sa Clio, le citoyen de Villance dominait d'entrée Laurent Mottet, son principal adversaire, avant que ce dernier ne soit contraint à l'abandon. Cette fois, les rôles se sont inversés et le Bertrigeois, copiloté par son épouse Catherine, a pris une belle revanche en imprimant dès le départ un rythme soutenu qui lui permet de prendre la tête dès la première des quatre boucles. À l'issue de celle-ci, il devance Charles Blérot (Peugeot 308) et Dimitri Pirot cette fois au volant d'une Skoda Fabia RS. «J'étais bien réveillé et je pense que c'est surtout en début de journée que ma victoire s'est dessinée», explique le pilote de la Peugeot 306 qui réalise le troisième temps de la seconde boucle. Cela ne l'empêche pas de conserver la tête de l'épreuve pour quelques secondes devant la Porsche 911 de Frédéric François. En signant à nouveau le scratch dans la troisième boucle, il accentue légèrement son avance avant d'assurer sa victoire dans le dernier round. «J'ai baissé un peu le rythme, car la pluie s'est invitée en fin de rallye, explique le vainqueur tout heureux d'avoir offert la victoire à sa moitié. Nous avions fait deux rallyes-sprint ensemble ici à Moircy et à Villers avec autant d'abandons à la clé sur ennui mécanique. On s'est très bien amusé sur un parcours intéressant et avec une très bonne organisation mise sur pied par des gens motivés. C'est génial de pouvoir rouler dans sa région.»

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.