«De la politicaille à la mords-moi le nœud»

Deux motions – une de la majorité et une de la minorité – sur les visites domiciliaires.

J.B.

La conseillère Christelle Bonjean plaide pour un groupe de travail qui élaborerait un texte commun. Le bourgmestre Michel Jacquet souscrit à cette vision tout en se demandant si le conseil communal est bien compétent pour débattre de ce sujet. Il proposera d’ailleurs ces deux options au vote. Entre abstentions, refus et votes favorables, c’est finalement la solution du groupe de travail qui est retenue. Débat nourri.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.