Bodson a fait retentir la Brabançonne

Le Bomalois s’est montré impérial lors de cette première édition des «Masters de la côte» organisée à Eschdorf.Il y a remporté l’or.

J. P.
Bodson a fait retentir la Brabançonne
FIA Masters Eschdorf ©EdA

Il fait sans aucun doute partie des pilotes les plus éclectiques de notre pays. Après des débuts en autocross, Yannick Bodson se tourne rapidement vers la côte pour ensuite goûter au rallye, au circuit et même au rallye-cross avec autant de talent et des performances de choix à la clé. C'est pourtant à la course de côte que va sa préférence. Il y débute en 1981 avec une Coccinelle et passe ensuite au proto Huyvan, à la Formule Super V, à la Formule 3, à la Coccinelle à moteur Porsche et à la Mitsubishi Evo8. C'est au volant de cette dernière que le Bomalois devient champion de Belgique en 2011. Pas de quoi gonfler le cou d'un pilote extrêmement doué qui roule avant tout pour le plaisir. «La côte est et restera ma discipline préférée, mais je ne fais pas une fixation sur les titres», avoue celui qui, déçu de la mentalité qui règne dans le monde de la côte en Belgique, préfère se rendre à l'étranger.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.