Durbuy: La 23e Fête du vin de Grandhan placée sous le sceau des retrouvailles

Le week-end dernier, la Fête du vin de Grandhan (Durbuy) vivait sa 23e édition. Après deux annulations dues à la crise sanitaire, on a une nouvelle fois pu compter sur le dynamisme des nombreux bénévoles du Syndicat d’initiative de Grandhan pour faire vivre une nouvelle édition placée sous le charme des retrouvailles avec les viticulteurs amis, venus des quatre coins de France : Alsace, Bergerac, Beaujolais, Champagne, Côtes du Rhône, Bugey Bordeaux.

J.B.
 Eda
Eda ©– La traditionnelle photo de famille avec les organisateurs du Syndicat d’initiative, les viticulteurs français, les confréries amies et les autorités communales, au moment de lancer les dégustations.

Deux nouveaux viticulteurs intégraient la Fête: les "Gamaylinand" (Ludovic et Béatrice Mélinand et leur fils Aymeric), venus du Beaujolais, ainsi que la Maison Angelot et ses vins du Bugey. Le samedi midi, au moment de l’ouverture, Agnès Vanderhoudelingen, du SI de Grandhan, a rappelé, non sans émotions, que cette édition était placée résolument sous le sceau des retrouvailles post-Covid et du souvenir des anciens. Dans son discours, elle a également rappelé les difficultés climatiques actuelles vécues par bon nombre de viticulteurs français. Tout le week-end, l’événement, convivial à souhait, a une fois de plus combiné dégustation et gastronomie avec de nombreux repas proposés tout au long du week-end, ainsi que, dimanche, le rallye touristique des voitures ancêtres du club local 2VC (Vieux crus, vieilles cuvées).