Expédition spéléo illégale d’un Flamand à Bertrix: coincé, il a dû appeler les secours

Un Flamand s’est retrouvé coincé, de nuit, dans l’une des anciennes ardoisières de Bertrix. Cette expédition illégale va lui coûter très cher.

Expédition spéléo illégale d’un Flamand à Bertrix: coincé, il a dû appeler les secours
L’une des entrées de l’ancienne ardoisière de Linglé ©-YouTube

Samedi soir, à 21 h 34, un appel bien étrange est arrivé aux services des secours, celui d’un Flamand, coincé dans l’une des anciennes ardoisières de la commune de Bertrix, celle de Linglé, près de Mortehan.

Non seulement l’homme n’a pas respecté les mesures de confinement, mais en plus il s’est rendu dans un site protégé, fermé au public!

Il a pu être géolocalisé grâce à son smartphone. L’homme, visiblement équipé en matériel de spéléologie et matériel photographique, était coincé entre deux poutrelles, à une entrée du site.

Un sauvetage de trois heures

Son sauvetage, par les pompiers de Bertrix et Neufchâteau, aura duré environ trois heures. Les pompiers ne sont pas parvenus à le dégager, sans enlever les deux poutrelles, ce qui a demandé l’utilisation d’un matériel spécifique.

Inutile de préciser que l’homme a reçu un sacré savon, les services de secours, en cette période de crise sanitaire, étant déjà suffisamment mobilisés.

Une ardoise salée

Cette expédition illégale va coûter très cher au touriste, venu tout droit de Flandre pour explorer les lieux.

En plus de l’amende pour non-respect des mesures de confinement, il s’expose à des amendes administratives. L’ardoisière de Linglé est un site protégé. On y trouve plus de dix espèces différentes de chauves-souris dont la très rare barbastelle.

Sans compter qu’il s’expose aussi à des poursuites judiciaires.

Par ailleurs, il faudra resécuriser le site puisque les poutrelles, fermant l’une des ouvertures, ont dû être enlevées. La facture sera envoyée à l’irresponsable spéléologue.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...