Les gamins de Givry ont tenu une heure face à La Louvière

Trop déforcé, Givry a bien résisté face aux Loups. Mais pour les Canaris, c’est le match de dimanche à Durbuy qui importe. Givry - La Louvière : 0 - 2

Loïc Menage
Les gamins de Givry ont tenu une heure face à La Louvière
Florent Devresse a guidé les jeunes Canaris qui ont bien résisté face au leader de la série. ©ÉdA – 501585797924

D’un côté, Givry, en lutte pour son maintien et battu lors de ses quatre dernières sorties à domicile. De l’autre, La Louvière, leader incontesté de la série avec une seule petite défaite au compteur. Déjà compliquée en temps normal, la tâche des Canaris s’avérait insurmontable à partir du moment où Eddy Raskin devait composer avec Hinck, Lannoy, Dufrasne, Lion, Tchamdjou, François, Lejeune et Baudry. Obligé de remodifier son onze de base, Eddy Raskin ne cochait que quatorze noms sur la feuille et titularisait pour la première fois les jeunes Bonjean et Herbeaux (16 ans). Et pourtant, Givry a fait douter le leader. Bien en place en début de match, Givry, où Bonjean jouait à côté de Devresse derrière, laisse le ballon aux Loups, mais sans être vraiment inquiété. Le premier vrai danger était même pour Givry avec un coup franc lointain de Devresse sur le haut de la barre. Libertiaux doit ensuite claquer un ballon vicieux de Déom. La Louvière se réveille à la demi-heure, mais Bartholomé remporte son duel avec Azevedo avant de se coucher sur un ballon de Lokando.