Des bugs lors du premier conseil virtuel de Bertogne : « Appel aux fournisseurs internet… »

Réalisé depuis Bastogne, le premier conseil en visioconférence a connu quelques bugs. La preuve de l’urgence à améliorer le réseau.

Xavier Creer
Des bugs lors du premier conseil virtuel de Bertogne : « Appel aux fournisseurs internet… »
Le bourgmestre était en direct depuis la Commune de Bastogne, qui a prêté ses locaux.

Pour la première fois, rejoignant une mode basée sur la prudence, le conseil communal de Bertogne s'est tenu en visioconférence jeudi soir, visible sur YouTube. Une séance réalisée à partir de la salle du conseil de…Bastogne. La raison de ce déménagement? Une connexion insuffisante à Bertogne pour assurer une telle diffusion publiquement. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle le conseil du mois de novembre s'était tenu en présentiel. Et cette séance a rappelé que le territoire bertognard, à certains endroits, n'est pas des mieux lotis en termes de connexion internet, provoquant quelques bugs. Quelques erreurs de manipulation, par manque d'habitude, n'ont pas aidé non plus. À entendre le bourgmestre, pas sûr que l'initiative connaisse un lendemain. «Désolé, ce n'est pas très passionnant vu les difficultés de connexion, a commenté le bourgmestre Christian Glaude alors que la séance approchait de son terme. J'ai été mal à l'aise par rapport à cette situation. Nous avons fait ce que nous avons pu, c'était une expérience. les visioconférences sont préconisées, mais pas imposées, donc le présentiel est toujours possible et me semble plus intéressant, plus dynamique et sympathique, comme on l'a vécu lors de la dernière séance. Je remercie l'informaticien de Bastogne pour son aide, mais au-dessus de cela, il y a des problèmes de connexions. J'en profite pour faire un appel à Proximus et aux fournisseurs internet. De grâce, intéressez-vous à nos régions, essayez de progresser plus rapidement sur ces soucis. Surtout que, depuis plusieurs semaines, l'informatique est utilisée à outrance.»