Pierre et Léa Mostade, de Noville, reconnus « Justes parmi les nations » pour avoir sauvé une enfant juive

Le couple novillois Pierre et Léa Mostade vient d’être reconnu « Juste parmi les nations » par Israël, à titre posthume.

Xavier Creer
 La famille Mostade entourant Régine Fedman-Wochenmarkt, en gilet blanc, entre Sabine Grynberg (en rose, de l’institut Yad Vashem) et Benoît Lutgen, avec derrière lui, Amir Ofek.
La famille Mostade entourant Régine Fedman-Wochenmarkt, en gilet blanc, entre Sabine Grynberg (en rose, de l’institut Yad Vashem) et Benoît Lutgen, avec derrière lui, Amir Ofek. ©Xavier creer

Grande émotion, hommages et fierté bien légitimes régnaient au Bastogne War Museum mardi matin pour un événement d’exception: Pierre et Léa Mostade ont été reconnus "Justes parmi les nations", titres décernés au nom de l’État d’Israël par l’Institut Yad Vashem, à titre posthume. Le couple de Noville a ainsi été honoré 77 ans plus tard pour avoir hébergé, caché et donc sauvé une jeune fille juive, Régine Fedman-Wochenmarkt, entre 1942 et 1945, au péril de sa vie.