Le loup officiellement de retour près de Bastogne et au Grand-Duché

L’administration de la Nature est formelle: le loup est de retour au Grand-Duché. Il circule visiblement dans la zone frontalière.

Le Quotidien
X.C.
Le loup officiellement de retour près de Bastogne et au Grand-Duché
Cette photo a été prise ce mardi 11 janvier au matin à Wincrange, au Grand-Duché. ©Administration de la Nature grand-duché

Un automobiliste a photographié un "gros animal ressemblant à un chien" ce mardi matin vers 10 heures à Wincrange, dans le nord-ouest du Grand-Duché de Luxembourg, qui s'est avéré être un loup.

Une conclusion émise par l'administration de la Nature, qui, après analyse, confirme "sans équivoque" qu'il s'agit bien du canidé.

Il a également été observé en Belgique aux alentours de 18h30 près de Bourcy,, à environ 8 kilomètres du site de l’observation actuelle au Grand-Duché.

Il s’agit probablement du même animal, confirmant son installation dans cette zone transfrontalière.

Ces derniers mois, plusieurs indications de présence du loup ont été relevées dans cette zone, notamment après la découverte d'un mouton mort en mai 2021 à Wincrange. Et surtout avec l'attaque confirmée d'un loup sur un troupeau à Bourcy fin novembre, où il avait tué plusieurs brebis.

La première preuve de la présence d’un loup au Grand-Duché remonte à 1893, puis 2017, dans la région de Holzem-Garnich et plus récemment en 2020 dans la région de Niederanven.

Beaucoup de mouvement à la frontière

Les rapports de présence de loups s’accumulent aussi à l’étranger, tout près des frontières du pays. Ainsi, en plus des preuves susmentionnées de Bourcy, des chiots loups ont pu être observés en Belgique, de sorte qu’une meute y réside actuellement.

Au cours de la première semaine de janvier, un loup a migré de la région de Troyes vers la frontière belge, à environ 40 kilomètres à l'ouest de Differdange. Ce n'est donc qu'une "question de temps avant que les loups ne soient également solidement implantés au Luxembourg", explique l'administration de la Nature.

Une espèce protégée

Le loup est strictement protégé dans toute l’Europe. Depuis quelques années, le Luxembourg s’est déjà préparé à un éventuel retour du loup, afin de définir le traitement de cette espèce.

Un plan d’action et de gestion a ainsi été présenté au public et à tous les acteurs de l’agriculture, de la science, de la conservation de la nature, des propriétaires forestiers privés et aux chasseurs.

Les loups sont très timides et évitent généralement le contact direct avec les humains. Les rencontres entre humains et loups sont donc extrêmement rares, mais pas impossibles. En règle générale, ils reculent dès qu’ils remarquent un humain, mais peuvent certainement aussi être curieux.