Bastogne et Pilsen (Rép. Tchèque), deux villes liées dans l'Histoire par le général Patton

Point commun entre Pilsen et Bastogne? Les deux villes ont été libérées par le général Patton et ne manquent pas de lui rendre hommage.

X.C.
Bastogne et Pilsen (Rép. Tchèque), deux villes liées dans l'Histoire par le général Patton
Le drapeau belge au Patton Memorial Pilsen.

Le général américain George S. Patton a libéré plusieurs villes durant la Seconde Guerre mondiale, dont Bastogne et Pilsen, située à une heure de route de Prague. C'était donc une évidence pour la délégation du Bastogne War Museum de se rendre dans cette ville (qui est aussi le berceau de la pils et de Skoda) et au Patton Memorial Pilsen. Si ce dernier ne dispose pas d'une énorme surface, il se démarque par de nombreux objets d'époque, dont un impressionnant "hérisson tchèque" et de grands panneaux expliquant l'avancée du général américain, dont une certaine "battle of the Bulge" (bataille des Ardennes, en anglais), jusqu'à la libération de Pilsen le 6 mai 1945. Les Bastognards ont apprécié la collection, découvrant aussi avec affection une borne de la Voie de la liberté. Une Voie qui part de Sainte-Mère-Église pour se terminer… à Bastogne. "Nous sommes très fiers d'avoir cette borne", a glissé, tout sourire, le responsable du musée. Autre découverte plutôt inattendue, la présence d'un drapeau belge, bien mis en évidence. C'est en fait un hommage au 17e bataillon de fusiliers belges, qui a participé à la libération de Pilsen. L'on aperçoit d'ailleurs des vétérans belges sur le petit film projeté au musée, qui montre les commémorations de 2015 à Pilsen. Des commémorations impressionnantes, clairement dignes de celles de Bastogne. Malheureusement, à cause du Covid, les festivités du 75e anniversaire ont dû être annulées en 2020. Mais ce n'est que partie remise vu la ferveur des habitants de Pilsen à se souvenir de cette libération survenue après six ans d'occupation et d'horreur.