Gaspard: "Ce break m’a été bénéfique"

Sixième de l’Euro sur 50 brasse et nouvelle détentrice du record de Belgique, Florine Gaspard peut nourrir de belles ambitions.

Interview : Daniel Jonette

L’air de la Russie lui a particulièrement bien réussi. Alors qu’elle se rendait à Kazan avec l’objectif d’atteindre si possible une demi-finale, Florine Gaspard s’est offert une 6e place européenne sur 50 m brasse, deux records personnels et, surtout, un record de Belgique, propriété depuis 2015 de Fanny Lecluyse, finaliste olympique cet été. Lors de ces championnats d’Europe en petit bassin, la Bastognarde n’est pas seulement entrée dans l’histoire de la natation belge, elle a aussi pleinement validé son choix de changer d’encadrement quelques mois plus tôt. De passage sur ses terres natales cette semaine, afin de disputer les championnats nationaux avant son retour à Marseille, la nageuse ardennaise, qui fêtera ses 20 ans le 28 décembre, s’est confiée sur les mois particuliers qu’elle vient de vivre. Et sur son avenir aussi.