Une course relais de 170 km entre Bastogne et Stein (Pays-Bas) sur les pas des Alliés

De vendredi 21h à samedi 14h, des coureurs néerlandais ont relié Bastogne à Stein (Pays-Bas), sur les traces de la libération des Alliés.

X.C.
Une course relais de 170 km entre Bastogne et Stein (Pays-Bas) sur les pas des Alliés
Les bourgmestres des deux entités ont déposé des fleurs au centre du Mardasson, entourés par les coureurs à quelques instants du départ.

Très attachée à la Bataille des Ardennes et au devoir de Mémoire, la Ville de Bastogne s’est trouvée un nouvel allié, via un concept plutôt original, en la ville de Stein, au Pays-Bas. Les élus de la ville néerlandaise et la fondation «Ultraloop» avaient contacté les autorités bastognardes voici plusieurs mois pour proposer que la cité des Noix soit le point de départ d’une course relais jusqu’à Stein, sur les pas libérateurs des Alliés.

C'est ainsi qu'après un report en 2020 pour cause de coronavirus, une quinzaine de coureurs néerlandais s'est élancée du Mardasson vendredi soir sur le coup de 21h, après une commémoration d'une dizaine de minutes. «Cette initiative nous unit comme la libération nous a unis, a commenté le bourgmestre Benoît Lutgen. Nous avons apprécié la façon dont vous avez proposé ce projet, comme une sorte de reconnaissance de la réalité vécue par les soldats et les civils. C'est un honneur pour nous. Vous avez une sacrée force de conviction et nous comptons entretenir ce lien.» Marion Leurs-Mordang, bourgmestre de Stein, s'est aussi réjouie de ce lien, soulignant aussi que «cette course relais de 170 km est un symbole de la liberté, de la persévérance et de la camaraderie, pour sensibiliser au devoir de Mémoire». Les coureurs sont bien arrivés à Stein samedi après-midi. Plusieurs activités et une mise à l'honneur des vétérans ont rythmé la journée dans la cité néerlandaise.