«Combattre notre fausse image»

Muriel Maton, la tête de liste PP, serait «très contente si sa liste, qui compte onze candidats, obtient un siège et encore plus si deux».

X.C.
«Combattre notre fausse image»
©

Mais elle veut aussi «combattre la mauvaise image du PP». «Je ne m’identifie pas à l’extrême droite, mon grand-père a fait de la résistance et je ne joue pas au fasciste., précise l’habitante de Senonchamps. Il y a de la place pour tout le monde tant que chacun respecte les croyances de l’autre. Et je suis pour l’avortement par exemple. Je veux une droite qui dit les choses, mais je ne veux pas d’idée nauséabonde. Notre programme n’en comporte d’ailleurs aucun.»

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...