Chenêt-Vevy, un quartier nouveau pour 2030

Bastogne a été retenue parmi les dix projets de développement de «Quartiers Nouveaux» en Wallonie. 650 habitations au Chenêt-Vévy en 2030.

Thierry LEFEVRE

Six cent cinquante logements sur une surface de 35 ha à un jet de pierre du centre-ville de Bastogne, le projet du Chenêt-Vévy ne date pas d'hier, lancé le siècle dernier par le bourgmestre Guy Lutgen. Il était cependant en jachère et vient de trouver une nouvelle jeunesse avec la sélection d'un projet revu dans le cadre de l'appel à projets du ministre wallon de l'Aménagement du Territoire Carlo Di Antonio concernant les «Quartiers nouveaux» en Wallonie. Les dix lauréats ont été retenus par un jury externe et international au vu de leur vocation de devenir des quartiers exemplaires et novateurs. «Nous nous devons d'être dynamiques dans le domaine du logement, souligne le bourgmestre Benoît Lutgen. L'arrondissement de Bastogne compte le deuxième taux de croissance démographique après Bruxelles et il faut trouver des solutions pour répondre à la demande, notamment des jeunes qui viennent s'installer dans notre commune. C'est donc une très bonne nouvelle pour toute la commune.»

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...