Aubange: Ecore nous montre en vidéo les systèmes mis en place pour ne plus polluer l’air

L’entreprise Ecore a investi environ 2,5 millions d’euros dans un processus de filtration innovant, pour ne plus polluer l’air. Explications en vidéo

LP

Le broyeur à métaux d'Aubange, au même titre que les autres broyeurs à métaux de Wallonie était pointé du doigt pour ses rejets dans l'air. L'entreprise a investi environ 2,5 millions d'euros dans différents systèmes de filtration qui, mis bout à bout, permettent de capter une quantité impressionnante de poussières et particules. Résultat: l'entreprise ne pollue plus l'airet est parvenue à respecter les normes wallonnes, les plus strictes en la matière.

Gaylord Renard, responsable Recherche et Développement chez Ecore, nous explique les différentes étapes de filtration:

1. La filtration par voie humide. Ce système a été mis en place en même temps que le broyeur.

2. Le filtre à manche. Installé cet été, il permet de capter la majorité des poussières.

3. Des panneaux filtrants. On entre là dans un processus d'ultrafiltration. Ces panneaux couverts de carbonate de calcium retiennent des particules hyper fines. Ces panneaux (2000 m2) sont hébergés dans un grand bâtiment gris.

4. Les charbons actifs. Ils retiennent des particules encore plus fines, des composés gazeux en fait. Ils sont abrités dans trois conteneurs.

Le flux, ainsi "dépollué" est alors renvoyé vers la cheminée.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...