Le nouveau visage d'Athus

Avec le comité de quartier, une dizaine de projets ont été dévoilés pour donner un nouveau visage à Athus dans le cadre d'une rénovation urbaine

Jean-Paul Dauvent
Le nouveau visage d'Athus
12783058 ©© EdA

Le bourgmestre Jean-Paul Dondelinger ne cesse de le répéter, Athus est une porte d'entrée importante pour la Wallonie et la Belgique. Rendre la ville plus accueillante, pas seulement avec des bacs à fleurs le long des rues ou sur les places, mais avec des travaux en profondeur : tel est l'un des objectifs des séances de travail menées depuis plusieurs mois par un comité de quartier dans le cadre d'une rénovation urbaine.

Mardi soir, le conseil a pris connaissance des premiers projets retenus par un vote au sein des trois groupes de travail. Tous ont travaillé avec l'appui de Bertrand Ligot, l'auteur de projet, architecte urbaniste d'Idélux, «pour une vision d'avenir, afin de restructurer et donner un nouveau souffle à la ville ». De la réflexion, très large, aurait pu ressortir trente ou quarante projets, mais pas réalisables : la commission s'est limitée à une dizaine.

Commerce et culture

L'un des rapporteurs, André-Marie Morosini, rappelle que sur base des conseils de l'architecte, «utopie et rêve » ont mené la réflexion. N'empêche que l'on s'est attardé sur la partie Sud d'Athus entre la rue de l'Europe, le quartier de la rue Rodange jusqu'aux étangs. «On peut imaginer qu'une partie des immeubles d'habitation disparaissent, qu'on installe, suite à la demande très importante de parkings de Rodange, un système de park and ride et pourquoi pas une nouvelle salle de spectacles, explique le conseiller, qui est riverain. Et d'aller plus loin encore en précisant que ce nouvel espace pourrait être tout aussi culturel que commercial et lié à des activités transfrontalières. L'architecture pourrait évoquer une réalisation par container ».

On se souvient de la construction mise en place pour le pôle européen culturel.

Et le bourgmestre d'embrayer : «cette nouvelle halle polyvalente ne fera pas concurrence au Centre culturel mais permettrait d'organiser des activités culturelles et commerciales plus importantes.

Le projet intéresse la Commune de Pétange.

On en a déjà parlé en 1996, et on pourrait peut-être trouver un financement Interreg .»

À condition de se dépêcher!

Coulée verte?

Au cours de la séance, on a aussi évoqué le projet de coulée verte pour relier le Sud d'Athus vers le centre, le long des rivières, puis de différents projets autour de la grand-rue. L'aménagement de «l'espace stratégique» compris entre la rue Houillon, la rue du Centre, la grand-rue, avec un passage important, un habitat très compliqué, des garages, une friterie qui ne permettent pas la mise en valeur du Centre culturel, pourraient être revus aussi.

De l'autre côté, version gare, on pourrait voir une nouvelle passerelle, une restructuration de la place des Martyrs, du carrefour de la sortie vers la rue de la jonction. Plus loin, arrivent aussi des idées concernant les abords du Brüll (à transformer en zone d'habitat?), l'espace autour de la bibliothèque (vers la rue du Centre), la liaison entre la rue des Deux Luxembourg et le Brüll, et la reprise de la rénovation de la place Verte.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.