Fortes chaleurs: où se baigner en province de Luxembourg?

Envie de piquer une tête dans une rivière, un lac ou un étang ?

JJG
 BRU03 – 20030803 - CHASSEPIERRE, BELGIUM: PHOTO DAVID MARTIN
BRU03 – 20030803 - CHASSEPIERRE, BELGIUM: PHOTO DAVID MARTIN ©BELGA

Alors que les températures s’annoncent estivales le Service public de Wallonie dévoile la liste des 25 sites officiels de baignade en plein air ouverts au public cet été 2022.

Sur décision du Gouvernement wallon, la saison balnéaire 2022 s’étendra du 15 mai au 30 septembre 2022. Par rapport à 2020, la saison balnéaire 2022 est 50% plus longue!

La majorité des sites en rivière seront ouverts dès ce 15 mai 2022. Ce sera le cas pour l’Ourthe à Hotton, Maboge (La Roche-en-Ardenne), La Semois à Bouillon (pont de France et pont de la Poulie), à Herbeumont, à Lacuisine (Florenville), à Chiny.

Les plans d’eau ne seront pas en reste: le Centre sportif de Libramont, le Lac de Neufchâteau (pas de surveillance).

Par contre, celui de Chérapont (Gouvy) ouvrira du 4 juin au 2 septembre, quant au lac de Conchibois, près du centre sportif de Saint-Léger se sera du 25 juin au 28 août (maîtres-nageurs – de 12h à 20h).

Sur certains plans d’eau, la surveillance par des maîtres-nageurs est requise pour des raisons de sécurité par le bourgmestre ou le gestionnaire du site, la durée de la saison y est plus courte et commencera en général à la fin juin.

Pour rappel, ces sites officiels font l’objet de contrôles de qualité réguliers par le Service public de Wallonie et l’ISSeP.

Qualité excellente!

La qualité de l’eau de baignade a déjà été contrôlée début mai et continuera à être analysée chaque semaine ou tous les 15 jours, selon les sites. En Luxembourg, elle est le plus souvent bonne, voire excellente comme à Saint-léger, Libramont, Gouvy, Maboge.

La ministre de l’Environnement et de la Nature Céline Tellier se félicite: "Nous avons autorisé l’ouverture des zones de baignade 15 jours plus tôt que l’année dernière, je m’en réjouis. C’est particulièrement précieux pour celles et ceux qui ne pourront voyager pendant les vacances."

Vu les pluies exceptionnelles, les températures trop basses, les débits élevés et le manque d’ensoleillement riche en UV durant la saison 2021, le suivi des sites prospectés devra être prolongé en 2022 pour confirmer les résultats obtenus. Une campagne de prospection et d’analyses continuera donc en cette saison 2022 sur une dizaine de sites situés le long de la Semois, de la Lesse, de la Meuse, à l’étang Remy à Habay et au lac des Doyards à Vielsalm, en vue de l’ouverture de nouveaux sites de baignade dans les prochaines années.