Fêtes du Maitrank à Arlon: le bourgmestre invite à «une consommation raisonnée» pour ne pas encombrer les urgences

On le sait, les services de Vivalia tournent au ralenti depuis la cyberattaque le week-end dernier qui prive le site de son système informatique. Le service des urgences d’Arlon n’y échappe pas et Vivalia demande aux patients de s’y rendre cas de nécessité

Laurence Brasseur
 Vincent Magnus veut éviter au maximum les comas éthyliques ce week-end
Vincent Magnus veut éviter au maximum les comas éthyliques ce week-end

absolue seulement.

Dans le cadre des fêtes du Maitrank, le bourgmestre a pris la décision d’installer à côté de l’hôtel de ville un poste avancé dans lequel se trouvera un médecin.Celui-ci sera chargé de faire un tri des personnes qui s’y présenteront afin de réaliser un diagnostic et d’envoyer uniquement les cas nécessitant un passage par les urgences vers l’hôpital Saint-Joseph.

La responsabilité de cafetiers engagée

Or, les fêtes du Maitrank sont l’occasion de se retrouver autour d’un verre et certains ont tendance à en abuser.On se laisse porter par l’ambiance et par le soleil. Le bourgmestre lance un appel au bon sens des fêtards. "J’invite vraiment les gens à la prudence face à leur consommation d’alcool.Le service des urgences d’Arlon ne refusera personne mais je ne voudrais pas que ce service soit encombré et risque de laisser un cas grave de côté face à un afflux éventuel.Il faut laisser la priorité aux réelles urgences.La fête ne doit pas virer au drame" , insiste Vincent Magnus.

Ce dernier rappelle que la responsabilité des cafetiers, des membres de la Commission des fêtes, de la Confrérie du Maitrank et de tous ceux qui servent de l’alcool pourrait être engagée s’ils devaient servir, en toute connaissance de cause, une personne déjà sous l’influence de l’alcool.