L'Arlonais Raphaël Rufo a mis le feu à The Voice Belgique: "C’était enivrant et excitant"

Il a repris le tube qui a permis à Maneskin de remporter l’Eurovision. Debout sur les sièges des coaches, l’Arlonais a mis le feu à la Médiacité.

Interview : Christian VAN HERCK

Chantant en italien, le placide Raphaël Rufo s'est déchaîné sur "Zitti e buoni" des Italiens de Maneskin, un rock endiablé où il est impossible de rester immobile dans son fauteuil. L'Arlonais, littéralement en transe, a eu l'audace de terminer son show en montant sur les fauteuils des coaches. Du grand art! Standing ovation d'une salle conquise, des cinq coaches et plébiscite du public qui l'a qualifié pour la suite de The Voice. "Quand je l'ai vu pour la première fois ce jeune super-poli, rigole BJ Scott, dans son français-américain inégalable, je me suis dit: mais qu'est-ce qu'il vient foutre dans cette galère de The Voice? Et puis, aujourd'hui, il me sort ce truc incroyable. Je n'ai qu'une chose à dire, merci Raphaël." Mosiman visiblement sous le charme renchérit: "Tu as fait un truc de dingue. Je te trouve meilleur que le chanteur de Maneskin."