L’Arlonais Raphaël Rufo a cassé la baraque à The Voice

L’Arlonais a repris le tube de Maneskin pour être plébiscité tant par les coaches que par le public.

Christian Van Herck

Le deuxième live de l’édition 2022 de The Voice a été particulièrement suivi par les téléspectateurs d’Arlon et du Sud-Luxembourg. Le dernier représentant de la province de Luxembourg, Raphaël Rufo, a porté le numéro 07 et visait une qualification parmi trois candidats de la team de BJ Scott. Qualification soit grâce au vote du public, soit de par le bon vouloir de la coach américaine. Deux chances sur trois!

Après avoir fait le show avec les autres candidats sur l’introduction de Mosiman, il a eu le temps de rentrer dans sa bulle pour s’installer dans son rituel de concentration, vu qu’il ne passait qu’en septième position.

Après les talents de Christophe Willem, le tour du trio de BJ Scott est venu. Un costaud, prénommé Alec, s’est lancé dans "Enemy", un morceau d’Imagine Dragons, avec une chorégraphie mystérieusement tout en noir. Il a été suivi par la fraîche Chloé qui a interprété "Love is back" de Céleste, une mélodie mélancolique, dans un look surprise avec une sulfureuse longue robe orange, complètement différent de ce qu’elle avait montré aux KO.

Et puis Raphaël Rufo a débarqué. Une véritable tornade avec sa veste de rocker et un chapeau qu'il a vite envoyé dans le public. Il a choisi de reprendre le titre "Zitti y buoni" du groupe italien de Maneskin qui a gagné l'Eurovision à Rotterdam l'année dernière. " C'est un hommage à mon amour pour le rock et pour mes racines italiennes", souligne Raphaël. Un titre qui a permis au placide Raphaël de se déchaîner sur une musique sur laquelle il est impossible de rester dans son fauteuil. L'Arlonais, littéralement en transe, a eu l'audace de terminer son show en montant sur les chaises des coaches. Du grand art! Standing ovation d'une salle conquise et des cinq coaches (Mosiman complète le quatuor habituel).

"Quand je l’ai vu pour la première fois, ce jeune super poli, je me suis dit qu’est qu’il vient foutre dans cette galère? se souvient BJ Scott. Et puis, il me sort ce truc incroyable. Je n’ai qu’une chose à dire, merci Raphaël."

Mosiman est encore plus dithyrambique: "Tu as fait un truc de dingue. Je te trouve meilleur que Maneskin. Et en plus tous les Italiens vont voter pour toi."

Sans surprise le public a plébiscité l’Arlonais, laissant à BJ Scott la décision de repêcher Alec.