"On veut construire intelligemment"

Tout n’est pas noir non plus à l’avenue de Longwy. Il y a du positif, malgré tout, à retenir de cette saison, qui est encore loin d’être terminée.

J.-M.P.

"Évidemment, enchaîne Jean-Yves Chapelle. Quand on voit nos feuilles de match, avec les noms de jeunes, comme Dillenbourg ou Moutschen, par exemple. Et ce n'est pas fini, comme je l'ai dit, d'autres vont suivre. On a une très bonne école de jeunes au FC Arlon et on leur donne leur chance. OK, on est passé au travers cette saison-ci. Mais il faut être patient avec les jeunes. On ne changera pas de politique."