Cité administrative: la mobilité au centre des inquiétudes

70 personnes à la première réunion officielle du projet immobilier de la cité administrative. La mobilité au centre des inquiétudes, plutôt que le projet!

Jean-jacques Guiot

Première étape légale franchie pour le projet immobilier de la cité administrative à Arlon. Devant 70 personnes, dans la laide salle annexe du Hall polyvalent, rien de vraiment neuf pour ce très gros projet immobilier qui se veut mixé. Outre l'hôtel et une brasserie au rond-point des Fusillés, des bureaux que les promoteurs verraient bien toujours pour les services de l'État, 220 logements dans des bâtiments existants désossés mais aussi dans de nouveaux. On parle encore d'un fitness, d'un petit supermarché. Nous avions déjà présenté ce projet en octobre dernier.