Le Cabaret vert dévoile sa Face B

On pensait, au printemps, que le Cabaret vert serait annulé. Non. Il s’est réinventé avec sa Face B! Et croyez-nous, le programme est intense.

Le Cabaret vert dévoile sa Face B
Stephan Eicher sera sur la scène du Cabaret vert de Charleville-Mézières le 29 août. ©ÉdA – 501560701362
Marielle GILLET

Le Cabaret vert de Charleville est un événement, qui figure aujourd’hui parmi les grandes manifestations rock de l’été. Et cela fait 15 ans que ça dure. Cette année, situation sanitaire oblige, il sera quelque peu différent. L’occasion à saisir de découvrir la «Face B» du festival, du 19 au 26 août. Espace concerts cette fois, encore du beau monde: Benjamin Biolay, Dionysos, Yseult, Pomme ou encore PLK, Chilla et Stephan Eicher. La «Face B», en quelques lignes, c’est un tout nouveau concept qui a vu le jour suite à des décisions prises au printemps dernier, inhérentes à la crise sanitaire. Il avait été décidé à l’époque que la jauge des festivaliers serait fixée à 5 000 personnes assises seulement. Or, cela n’est pas dans l’esprit et les habitudes du plus grand festival en plein air du Grand Est. Il faut savoir qu’en 2019, 102 000 personnes ont vécu le festival! Une solution s’est alors dessinée: innover avec la «Face B» du festival. Ce sont des espaces insolites et réinventés. Avec un programme intense et réjouissant: concerts, conférences, débats, cinéma, afterwork, expos, activité jeune public, rendez-vous citoyens…