Vague d'allergies aux chenilles processionnaires à Arlon

Arlon est touchée par une forte présence de chenilles processionnaires dont les poils urticants sont emportés par le vent De nombeux enfants et adultes présentent des boutons, heureusement sans danger

Laurence Brasseur
Vague d'allergies aux chenilles processionnaires à Arlon
Il semblerait donc que le phénomène se concentre sur la région arlonaise et du côté de Florenville. ©EdA - 302077775456

Les médecins ont été débordés d’appels et de visites vendredi pour des enfants mais aussi des adultes présentant de nombreux boutons particulièrement irritant sur le corps. Si les symptômes font penser à la varicelle, il n’en est rien. «J’ai pensé à la varicelle pour mes trois premiers patients. Mais j’ai eu un doute car tous les symptômes n’étaient pas réunis. J’ai effectué une prise de sang sur un patient et l’analyse exclut la varicelle mais décèle un taux élevé d’allergie. Une allergie que l’on doit à la chenille processionnaire du chêne. Ses poils très urticants sont emportés par le vent et se déplacent partout», affirme Paul Kiamé, médecin à Arlon.