Deux dealers lillois se foutent de la tête des enquêteurs à Arlon

Deux dealers lillois ne collaborent pas à l’enquête. Réquisitoire plus sévère que les peines prononcées: 30 mois au lieu de 4 ans de prison pour le chauffeur.

Deux dealers lillois se foutent de la tête des enquêteurs à Arlon
Le trafic de drogue s’effectuait au sein de l’habitation d’un ancien dealer, sous la contrainte. ©Photographee.eu – Fotolia
Christian VAN HERCK

En juillet 2020, les policiers repèrent une voiture Nissan sur le parking du Quick à Weyler (Arlon). Les investigations des enquêteurs mènent à une voiture louée par des citoyens français, qui traversent la Belgique en occupant des chambres d’hôtels et en payant toujours en espèces.