Poursuivi pour coups et blessures sur sa femme enceinte, un citoyen de Pin s'en sort bien

Un Chinot risquait vingt mois de prison pour violences intrafamiliales. Il s’en tire avec une peine de travail.

Christian VAN HERCK
Poursuivi pour coups et blessures sur sa femme enceinte, un citoyen de Pin s'en sort bien
Bagarre ©Adobe Stock

Dans une réplique tonitruante après la plaidoirie de défense d'une consœur, Me Ingrid Van Daele, l'avocate d'une Virtonnaise, victime, avec ses filles, de violences intrafamiliales, avait fait part de son indignation devant «une banalisation de faits insupportables». Le prévenu, un homme de 29 ans de Pin (Chiny), est poursuivi pour des coups et blessures avec la circonstance aggravante qu'ils ont été portés pendant deux ans sur sa compagne, notamment lorsqu'elle était enceinte. «Nous disposons d'un certificat médical qui atteste de blessures aux poignets, au cou et sur le ventre arrondi qui cache son futur bébé. Et, on vient remettre en doute sa parole et des faits avérés», s'était-elle écriée.