Un Borquin accusé de viol sur deux femmes rencontrées sur le web, il en reconnaît au moins un

Adepte des sites de rencontres, un homme de Saint-Hubert est accusé de deux viols, dont l’un, sur une déficiente mentale, est reconnu. Huit années de prison requises.

Christian VAN HERCK
Un Borquin accusé de viol sur deux femmes rencontrées sur le web, il en reconnaît au moins un
*** TODAY'S BELGA ARCHIVE PICTURE *** 20130408 - BRUSSELS, BELGIUM: Illustration picture shows and a policeman trough the window at a hearing of Roger Lukaku, Monday 08 April 2013 at the correctional court in Brussels. Roger Lukaku, father of ... ©Belga

Hier matin, Me Dimitri De Coster a eu la difficile tâche de défendre un Borquin de 64 ans. L’homme, un costaud aux cheveux courts grisonnants, est poursuivi pour viols, coups et blessures, et harcèlement sur les réseaux sociaux. Il est en aveux pour avoir violé, le 10 mars 2020, une Arlonaise qu’il avait connue sur un site de rencontres. Tout avait commencé dans de bonnes conditions, les deux personnes ayant convenu de relations sexuelles jusqu’au moment où l’homme de Saint-Hubert demande des choses plus perverses qui furent catégoriquement refusées, mais qu’il força de manière ignominieuse.